My ASPTT

L'open indoor est ouvert

Salut à tous! Nous voilà de retour pour faire un petit résumé de ce qui s’est passé ce dimanche 8 novembre à Brest, lors de notre première journée de l’open indoor 2015. Le principe est simple, on joue, on joue, on joue et le reste on s’en moque un peu, hein!

Vers  8h, l’équipe complète des Sea Dogs prennent la route pour que les officiels puissent officier lors du premier match entre les Korrigans de Vitré et les Dubliners. Playball à 10h08 pêtante (l’heure c’est l’heure!), Lolo à la plaque, moi-même sur base (pour une fois que j’y arrive…). Le match est fluide et agréable à regarder (dans l’idée où vous aimez le softball, sinon ben c’est comme tout, on s’ennuie un peu…). La “mercy rule” arrête le match en fin de 4ème manche sur le score de 14-0 (par manche : 2-0/1-0/0-0/11-0).

Les Sea Dogs filent alors à l’échauffement (enfin les officiels rattrapent le retard) pour le match suivant les opposant à Vitré. Juliette de Brest est en renfort pour les Sea Dogs sur ce match. Depuis peu, il y a de nouveaux pitchers à Lannion et il est temps de les tester. Angie s’étant blessée à l’entraînement (non, non, personne n’a fait exprès pour prendre sa place, bon rétablissement à elle d’ailleurs), Fred prend la position de pitcher avec un tout nouveau catcher en la personne de Vince. C’est une journée de test, ouahhhh, la pression!!! ça rigole pas du côté des coachs… La première manche se passe plutôt bien pour nos deux amis (oui, oui, je suis amis avec moi-même, ça facilite les choses pratiques de la vie), la batterie encaisse un point et l’attaque ne marque pas. La défense des Sea Dogs est présente et fait le travail de belle manière (enfin, sans manières plutôt…). Je plaisante, on se détend les Sea Dogs. Loulou prend le relais en position de pitcher en 2ème manche, elle est très en forme aujourd’hui d’ailleurs et ça fait plaisir à voir. Même configuration  jusque la fin du match, une défense efficace (oui, oui, je me rattrape) et une attaque réaliste (ça se dit ça, une attaque réaliste, bon, en tout cas, c’est dit) permet aux Sea Dogs de remporter le match en 5 manches toujours sur mercy rule 11-2 (0-1/0-0/7-1/3-0/1-0).

Fred à la plaque (moi même quoi!), on dirait un cormoran qui va prendre son envol ^^

Ensuite, les choses se compliquent un peu, je préfère vous préparer psychologiquement, nos éternels meilleurs ennemis sont là, bel et bien décidés à combattre jusqu’au bout et à ne rien lâcher. Je vous passe les détails? Non, je vous passe pas les détails, ce serait dommage. Des tests, des tests, des tests! Des positions difficiles pour certains ou très peu travaillées aux entraînements pour d’autres mais une chose est sûre, c’est en faisant qu’on devient “faiseront”. Allez les Sea Dogs on y croit. Vous êtes prêts c’est partit! Même lanceur qu’au début du match précédent (donc moi ^^) avec notre catcheuse expérimentée Loulou (oui, oui, Loulou est partout!), en défense, Lolo, Simon, Olive, Marie (prêtée par Vitré, ouais sont comme ça à Vitré, ils donnent pas, ils prêtent!), Vince et Baptiste. La première manche se déroule plutôt bien, les Dubs prennent l’avantage au premier virage 2-1. Les lanceurs se relaient et c’est Lolo qui passe à la plaque. Les choses se compliquent, jouons la transparence, la zone de l’arbitre est très petite et difficile à prendre, et lorsque les frappeurs Brestois se lancent (souvent quand même, ils sont pas venus de si loin pour enfiler des perles non plus), la défense Lannionaise semble paniquer, enfin non, panique, donc il n’y a pas de jeu. Fatalement, pas de jeu, pas de retrait (vous voyez le principe du “pas de bras…”). Ce sont des situations difficiles à gérer pour la batterie et pour les coachs. Que faire alors? Après avoir encaissé pas mal de points et de fatigue pour le lanceur, Loulou (coach pitcher/catcher) décide de faire revenir le premier lanceur à la plaque. La deuxième manche se termine enfin…

Lolo à la plaque, plus zen déjà... Non?

Lolo à la plaque, plus zen déjà… Non?

Malheureusement l’attaque Lannionaise tombe sous les lancers de Goulvenn (méchant grand lanceur Brestois, bouh, pas beau le Goul!)qui, quand même, lui laisse un peu de répit en concédant quelques buts sur balles (le principe pour les néophytes : un but sur balles est accordé lorsqu’il y a 4 balles lancées hors zone de strike, non jouées par le batteur, c’est à lui de lire la trajectoire et de se lancer ou pas, d’où l’intérêt des placements et des effets donnés à la balle par le lanceur pour essayer de prendre le dessus sur son rival, vous voyez le délire? c’est pas un sport de bas du front non plus!). Retour à la plaque, la défense reste fébrile mais les lancers donnent à manger aux batteurs (ça veut dire qu’ils tapent la baballe parce qu’ils en ont marre d’attendre quoi!) et les manches reprennent un cours plus ou moins normal. L’attaque reste impuissante face au lanceur Brestois, et à sa défense aiguisée qui ne laisse rien passer (aucune erreur sur le match). Le score final est dur mais l’équipe s’est sortit de ce fichu bordel (passez moi l’expression aux heures de grand public, mais les mots sont les mots et il faut savoir les utiliser à bon escient). Les Sea Dogs s’inclinent en 4 manches 20-1 (2-1/13-0/0-0/5-0).

Mercy Rule : fin du match avant le temps prévu si 15 points d’écart à la fin de la troisième manche, 10 points en fin de quatrième et 7 points en fin de cinquième

de gauche à droite et de haute en bas sur la photo : Frédéric Coquendeau (arbitre, 3ème et 1ère base, lanceur), Baptiste Bougeant (champ extérieur), Vincent Cerigioni (receveur et champ), Valentin Fulon (champ extérieur), Olivier Carli (champ extérieur et arrêt-court), Louise Le Chenadec (lanceuse, catcheuse, 1ère base), Aislinn Provost (catcheuse), Loïc Provost (arbitre, lanceur, 3ème et 1ère base), Simon Le Chenadec (champ extérieur, 3ème base), Magali Provost (pas sur la photo, scoreuse)

De gauche à droite et de haute en bas sur la photo : Frédéric Coquendeau (arbitre, 3ème et 1ère base, lanceur), Baptiste Bougeant (champ extérieur), Vincent Cerigioni (receveur et champ), Valentin Fulon (champ extérieur), Olivier Carli (champ extérieur et arrêt-court), Louise Le Chenadec (lanceuse, catcheuse, 1ère base), Aislinn Provost (catcheuse), Loïc Provost (arbitre, lanceur, 3ème et 1ère base), Simon Le Chenadec (champ extérieur, 3ème base), Magali Provost (pas sur la photo, scoreuse)

Voici venu le temps des remerciements, des gentils mots doux et des trucs que c’est trop bien (jouez le jeu chantonnez la chanson de Casimir de l’Île aux enfants, ça rendra les choses plus fun).

Merci à Mag pour avoir scoré les 3 matchs de la journée. Merci à Brest pour l’accueil (ils n’ont plus rien à prouver mais quand même) et le prêt de Juju et à Vitré pour l’ambiance apportée et le prêt de Marie (un bon potentiel). Bravo aux novices pour leurs performances respectives et aux expérimentés pour leurs soutiens constants et essentiels (clin d’œil au coach pitch/catch qui a eu des sueurs froides ce dimanche).

Allez je vous laisse tranquille, kénavo, et amusez vous bien cette semaine.

Une dernière chose, nous jouons contre les équipes débutantes de Brest et de Pluméliau ce dimanche 15 novembre à la salle omnisports de Plounevez-Modec, ne ratez pas l’occasion de voir ça… C’est pas tous les jours… Et c’est à 11h en plus, pas besoin de se lever aux aurores.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Suivez nos actualités

Les partenaires de l'ASPTT Fédération Omnisports

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. Si vous ne souhaitez pas accepter les cookies ou en savoir plus sur leur utilisation, cliquez sur « Personnaliser les cookies ».

Cookies